SAFE Zambie

SAFE Zambie

Contexte

La Zambie est confrontée à des taux de déforestation élevés en raison de l’abattage de forêts pour l’expansion agricole et la production de charbon. L’agriculture constitue le principal moyen de subsistance pour la plupart des Zambiens, et environ 80 % des producteurs sont des petits exploitants. Toutefois, la faible productivité freine le secteur agricole, qui contribue seulement à hauteur de 5,8 % au PIB.
Pour lutter contre la déforestation, le gouvernement donne la priorité à la durabilité environnementale et à la protection de la biodiversité. Il veut réduire l’abattage des forêts pour l’agriculture et promouvoir la productivité agricole grâce à l’engagement du secteur privé. Cela impliquera la mise en œuvre de politiques commerciales favorables et la réduction des restrictions à l’exportation sur les produits de base agricoles, conformément au huitième plan de développement national (8NDP).
La formalisation des chaînes de valeur en accord avec les exigences du marché international, telles que les exigences de durabilité et de traçabilité, gagne ainsi en importance pour le secteur agricole zambien. De plus, la Zambie est l’un des rares pays à avoir signé un protocole d’entente pour les partenariats pour les forêts de l’UE avec des pays producteurs pendant la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP27). À travers le projet SAFE, la Zambie souhaite contribuer à l’approche holistique de l’UE visant dans un effort commun à protéger, restaurer et utiliser durablement les forêts en veillant à ce qu’elles soient gérées de manière durable et à minimiser la déforestation. Les partenariats pour les forêts intègrent l’approche holistique de l’UE pour travailler conjointement sur les forêts et représentent un moyen d’inverser la déforestation dans les pays bénéficiant d’un soutien et par conséquent d’améliorer la protection du climat et de la biodiversité.

Approche en Zambie

Le projet SAFE en Zambie vise à sensibiliser le secteur public et le secteur privé au RDUE et à son importance pour les futures exportations de la Zambie sur le marché de l’UE.
Le projet travaille avec des petits exploitants et des petites communautés dans le but de promouvoir des pratiques agricoles durables, réduire la dégradation des forêts et prévenir la déforestation.
Le projet cherche également à établir un cas probant pour démontrer aux pays les moins avancés (PMA) comment produire dans le futur en respectant le RDUE.
Les enseignements tirés lors de la mise en œuvre en Zambie seront partagés avec les États membres de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) et le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), ce qui leur permet de tirer profit des connaissances et des expériences acquises.
Le projet adopte une approche intégrée dans le paysage, en promouvant la collaboration entre les divers acteurs et en donnant la priorité aux considérations environnementales. SAFE permettra à la Zambie d’être mieux préparée pour les exportations potentielles vers les marchés de l’UE dans les filières du soja et du bois.

Activités

Les activités du projet sont mises en œuvre en étroite collaboration avec les acteurs concernés du secteur public, du secteur privé et de la société civile :

  • Développement des capacités des petits producteurs de soja pour les pratiques agricoles durables
  • Collaboration avec le département de la sylviculture pour l’établissement et le renforcement de groupes de foresterie communautaire
  • Sensibilisation aux droits d’usage des terres parmi les membres des communautés, en étroite collaboration avec les autorités traditionnelles
  • Campagnes de sensibilisation à l’importance des écosystèmes forestiers avec le Ministère de l’économie verte et de l’environnement (MGEE)
  • Élaboration de projets pilotes pour la traçabilité et la transparence en accord avec le RDUE
  • Formation de partenariats commerciaux inclusifs avec le secteur privé dans le but de promouvoir le développement des chaînes de valeur
  • Organisation de tables rondes sur le RDUE à travers des plateformes pluripartites dans le but de soutenir le développement de lignes directrices
  • Activités pour contribuer au partenariat pour les forêts entre l’UE et la Zambie, p. ex. effectuer des inventaires forestiers dans les districts ciblés

Produits de base impliqués dans SAFE en Zambie

Soja
Bois

Partenaires